AccueilPortail*FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
 
Bienvenue sur Taisen Dynasties !
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les Missions
Sam 10 Aoû - 14:22 par Admin 1

» La Voie du Vagabond
Sam 10 Aoû - 7:26 par Admin 1

» La Voie du Samouraï
Sam 10 Aoû - 7:12 par Admin 1

» La Voie du Ninja
Ven 9 Aoû - 11:59 par Admin 1

» IL EST CLASSE CE FORUM
Sam 3 Aoû - 23:04 par shikamarunura

» [Demeure de la Bunke] Intermezzo
Sam 6 Juil - 2:38 par Naoji Hyuuga

» Revelation
Jeu 27 Juin - 22:19 par PNJ

» [Mission] La tanière des loups (part.2)
Lun 24 Juin - 4:25 par Maître du Jeu

» "Amaterasu" (Été 2013)
Ven 21 Juin - 3:28 par PNJ

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 16 le Jeu 30 Avr - 23:00
naruto sasuke top 100
manga topsite
- Partenaires -




Partagez | 
 

 Satisfaction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ui Yamiko
Nukenin - Rang B
avatar

Points d'activité : 15
Messages : 5


Feuille de personnage
État Physique: En pleine forme
Réserve de Chakra: 20/20
Ryos: 0
MessageSujet: Satisfaction   Lun 12 Sep - 5:02

Épisode I: chapitre III : satisfaction

La Fatigue commençait à prendre le dessus sur Ui. Bien qu'une flamme au fond d'elle brulait à l'idée de pouvoir enfin être accepter de tous, les jours de marches, de chasse et d'orientation bouffer Ui de l'intérieur. Ses jambes étaient lourdes, tremblante à chaque pose quelle faisait, si on pouvait appeler ça une pose. Ses bras tacher de terre, continuellement abaisser le long de ses cuisses lui faisant courber légèrement son dos lui donner une allure de zombie. Son visage attaquait par le manque de sommeil et d'entretiens la rendait antipathique.
Alors qu'elle continuait à errer dans les alentours d'Oto elle n'arrivait toujours pas à en apercevoir la moindre structure ressemblant à un village. Sa respiration devenait de plus en plus difficile à prendre et sa vision commençait à se troubler et des vertiges venait se mêler de plus en plus au voyage d'Ui.


Kof ... Kof ... Kof ...

Ne pouvant quasiment plus respirer, Ui s'effondra la tête la première contre le sol. Bien qu'Ariek voulait faire quelque chose pour elle, il ne pouvait pas au vue de sa puissance pour l'instant. Ui tomba dans un lourd sommeil, proche du coma et resta sur le sol telle un animal mort. Plonger entre la vie et la mort sa vie était en danger. Alors que le calme régner autour d'elle, des petits bruits dans les arbres se faisaient entendre, seul Ariek pouvait les entendre mais ne pouvait voir ni bouger pour se protéger. Il y eut un petit moment de silence et en un instant deux bruit de pas qui venait de se poser simultanément près de Ui.

Qu'est ce qu'elle fait la celle la ?

L'un des deux hommes se penchant sur Ui et l'inspecta.
Elle n'est pas d'un autre village et son poux commence à se faire de plus en plus rare il faut la ramener dans nos cavernes pour la soigner et la questionner.

Et en un éclair l'un des deux hommes la prît sur ses épaules et disparurent sans laisser de trace.

Quelque heures après avoir été transporter Ui se réveilla lentement. Elle se trouver dans une pièce, poser sur un lit elle regarda tout autour d'elle. elle pouvait y voir une petite table de chevet juste à la tête de son lit ou des fleur, de l'eau ainsi que de la nourriture y étaient déposer. Sans réfléchir elle prit l'eau et la nourriture et ingurgita tout sans laisser de reste.


J'espère que le repas t'as plut.


Ui sursauta et tomba du lit. Elle tourna la tête et constata qu'une personne habiller d'une étrange façon la regardait. Ses vêtement était couleur grise et violet. Un détail sur ses vêtement rendit à Ui toutes la force et la vitalité qu'elle avait avant.

VOUS ÊTES D'OTO ?

l’expression sur le visage de Ui ne laissait pas indifférent l'homme d'Oto et un sourire se perdit sur le visage de celui-ci.

Effectivement je suis bien d'Oto. Nous avons quelques question à te poser donc je te pris de bien vouloir y répondre.

JE SOUHAITE INTÉGRER VOTRE VILLAGE S'IL VOUS PLAIT .

L'homme surpris de voir Ui à genoux lâchant des larmes de joies ne savait pas quoi faire n'y répondre, quand au même moment une autre personne rentra dans la pièce. Celle-ci semblait légèrement plus importante et moins sympathique que le premier.


Laissez nous.

Oui Daimyo-sama.

Ui regarda cette personne avec autant de question que de respect qu'il lui inspirait. Le charisme dégager par cette silhouette rendait cette homme quasiment intouchable à ses yeux. Une fois le garde partie, l'homme s'avança vers elle et se mit à sa hauteur. D'un geste doux, il posa sa main en dessous de son menton puis, en exerçant une pression quasi inexistante releva Ui en même temps que lui pour avoir une conversation avec elle.

Bonjour, je suis le Daimyo d'Oto, comment te nommes-tu et que fais tu ici ?

Impressionner par l'homme, Ui tarda à répondre à celui-ci. C'est alors d'une voix frêle et pleine d'hésitation dans le choix de ses mots qu'elle répondit à ses questions.

Je me nomme Ui Yamiko et je suis venu sur vos terres dans l'espoir de pouvoir rejoindre votre village et tout mettre en œuvre pour servir celui-ci.

Avec un peu d'hésitation Ui osa poser une question à cette homme.

Qu'est ce qu'un Daimyo ?

Un sourire s'esquissa du visage de l'homme. Il regarda droit dans les yeux Ui qui peiner à le regarder.

Les daimyos sont les plus puissants gouverneurs féodaux ... Mais tu te trompes sur un point. Ici, sur mes terres il n'y a pas de village, nous vivons dans des endroits différents installer sur l'ensemble du territoire d'OtoGakure. En sachant cela veux-tu toujours mettre en œuvre tes service pour le bien de notre pays ?

Surpris par les propos de cette homme, mais surtout de pouvoir parler au plus haut grader de se pays, la réponse ne se fit pas attendre. En effet, c'était la première fois que l'on traitait Ui de cette façon. Cela ne faisait que quelques minutes qu'elle l'avait rencontré et pourtant elle était déjà prête à faire des toutes les choses que cette homme pouvait lui demander.

En se remettant à genoux, une main sur le cœur et l'avant bras poser sur son genoux elle annonça d'un oui franc et déterminer qu'elle proposer ses services au pays des Rizières.
Au moment ou le "oui" fût prononcer par Ui, L'homme se retourna et demanda à Ui de l'accompagner se qu'elle fît directement. En sortant de la chambre ou elle était, elle pût voir de nombreux couloir étroit autour d'elle.

C'est ici que se trouve nos appartements, tu seras loger par ici ... Je t’emmène au tiens.


Le visage complétement décontracter, Ui se croyait dans un rêve. Elle allait avoir sa propre chambre sous la protection d'une personne chaleureuse et généreuse.
Après quelques minutes de marche le daimyo s’arrêta devant un porte. Son bras se tendit vers la poignée de porte désignant que se sera ici qu'Ui sera logée. Elle pris la poignée dans sa main puis la tourna délicatement, comme on le ferait à un enfant pour lui annoncer une surprise en le faisait patienter pour accentuer l plaisir une fois ouverte. Et elle ne fît pas dessus. Son appartement était assez luxueux. Un lit deux place, une cuisine, une table entourer de quatre chaises, un bureau, deux armoires. Seul les fenêtres manquer, mais sous terre il n'y en avait pas besoin donc pour remplacer se manquer de lumière, il y avait quatre torches positionner à chaque coin de la pièce.


Voilà, je te laisse la journée pour t'installer confortablement dans ta chambre. Hors-mis ses couloirs ou nous sommes passer, je te demanderais de ne pas quitter cette enceinte jusqu'à demain. Je viendrais accompagner avec diverse personne pour savoir qu'elle est ton domaine de prédilection afin de participer à notre pays.

En esquissant un sourire, il referma la porte puis s'en alla. Ui regarda encore fois sa chambre en faisant le tour sur elle même lentement laissa ses yeux s'ouvrir jusqu'à en avoir plein les yeux, puis, elle se dirigea vers son lit, se mit dos à lui et se laissa tomba en arrière, les bras écartaient et se rendormie aussi tôt qu'elle toucha les couettes de se luxueux lit avec un sourire exprimer sa satisfaction et son apaisement d'avoir enfin trouver se qu'elle recherchait.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Satisfaction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti : 200 gourdes /Les ouvriers haïtiens sont bien seuls…
» [Event] quand les morts se remettent à marcher
» TOUCH ME 'TIL I CAN GET MY SATISFACTION + Morgan
» Questionnaire de satisfaction
» I can't get no satisfaction ♫ ~ Horloge parlante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taisen Dynasties :: Autres lieux :: Pays des Rizières-