AccueilPortail*FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
 
Bienvenue sur Taisen Dynasties !
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les Missions
Sam 10 Aoû - 14:22 par Admin 1

» La Voie du Vagabond
Sam 10 Aoû - 7:26 par Admin 1

» La Voie du Samouraï
Sam 10 Aoû - 7:12 par Admin 1

» La Voie du Ninja
Ven 9 Aoû - 11:59 par Admin 1

» IL EST CLASSE CE FORUM
Sam 3 Aoû - 23:04 par shikamarunura

» [Demeure de la Bunke] Intermezzo
Sam 6 Juil - 2:38 par Naoji Hyuuga

» Revelation
Jeu 27 Juin - 22:19 par PNJ

» [Mission] La tanière des loups (part.2)
Lun 24 Juin - 4:25 par Maître du Jeu

» "Amaterasu" (Été 2013)
Ven 21 Juin - 3:28 par PNJ

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 16 le Jeu 30 Avr - 23:00
naruto sasuke top 100
manga topsite
- Partenaires -




Partagez | 
 

 Je marche sur vos pas ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taira Kiyomori
Samouraï - Disciple
avatar

Points d'activité : 16
Messages : 8


Feuille de personnage
État Physique: En pleine forme
Réserve de Chakra: 20/20
Ryos: 0
MessageSujet: Je marche sur vos pas ...   Mar 6 Nov - 6:36

Alors que je regardais au loin vers les grandes montagnes du Pays de la roche, je pouvais sentir les rayons du soleil se poser sur mon visage. Ce qui est des plus étrange à Iwa est le climat et le paysage. Le décor du notre beau pays n’est que désolation. Un peut comme le grand désert de Suna, mais sans le sable. Juste de la terre et de la roche. Il n’y a pratiquement pas de végétation ici. Et je ne vous parle pas de la pluie, qui ne tombe que très rarement. On pourrait se dire qu’il doit faire assez chaud ici… Et bien non. Au contraire, c’est un climat très sec, et surtout très froid. A vrais dire, il ne pleut quasiment jamais à Iwa, c’est plus souvent de la neige. Ce n’est pas le genre de pays qui est très touristique je vous l’accorde. Mais je peux vous accordez qu’il y a des paysages époustouflant. Dans le sud du pays, on peut trouver des montagnes tellement hautes que le sommet dépasse les nuages. Quand on se rapproche de l’est et des côtes maritimes, ce ne sont pas des plages de sables blancs qui vous attends, mais plus tôt de grande falaise à perte de vue. La mer s’engouffre dans les terres. C’est quelque chose d’incroyable.

Depuis tout petit je vie dans ce pays, et je ne voudrais le quitter pour rien au monde. De plus que maintenant je suis un Samouraï d’Iwa… Mais sans mon katana, je ne suis pas très utile au village. J’ai donc décidé de me rendre aujourd’hui au Dojo, pour y trouver une arme, et un maître voulant m’enseigner l’art du combat. Avec un peut de chance, je tomberais sur Kaame. J’avais déjà plusieurs projets pour moi. Devenir un Samouraï connu dans le village, puis devenir un maître dans l’art du combat, et pourquoi pas devenir plus tard Shogun d’Iwa. J’avais beaucoup de rêve, mais peut de moyen pour y arriver. Cette journée allait changer mon destin pour toujours.

J’avais passé la nuit dans un hôtel à bas prix dans les bas quartiers d’Iwa. Dès l’aube, je partis de ma chambre pour me rendre au temple, qui se trouvait de l’autre côté de la ville, donc plusieurs heures de marche. Je pu ainsi admirer le village et son architecture. C’était un village qui spécifique aux autres. On était bien dans le village caché de la roche. Le village se trouve dans une petite vallée perdu dans les montagnes. Il n’y a qu’un seul accès à la vallée, un petit tunnel passant sous les montagnes. Les montagnes servent de rempart infranchissable à pied. Le seul moyen d’attaquer le village, est par les airs, ou alors en passant sous le sol…

Le soleil était presque à son zénith quand je pu enfin voir le Dojo d’Iwa. Un joyau de l’architecture du Pays de la Roche. C’était un bâtiment qui faisait envier tout les jeunes architectes qui se respectent. A l’entrée, il y avait 5 personnes qui montaient la garde. Ces cinq personnes représentaient les différents type de voie du Samouraï : Igakujutsu, Kenjutsu, Kyujutsu, Shinjutsu et Tengunegai. Chacune de ses voies étaient complètement différentes. Pour ma part, je suivais celle du Kenjutsu, l’art du combat au sabre. Ayant le symbole d’Iwa sur mon armure et celle du clan Taïra, je pu rentrer dans le Dojo sans aucun soucis. Je devais maintenant me rendre dans le temple. C’est seulement là bas où je pourrais trouver un maître samouraï qui pourrait m’entraîner à l’art du combat. Alors que je marchais dans le Dojo, je pouvais voir des objets extrêmement rare, qui avait appartenu aux plus grands Shogun du village. Après avoir traverser un long couloir, je me suis retrouver en face d’une immense porte qui était déjà ouverte. C’était le passage entre le temple et le Dojo.

En entrant dans le temple, je pu découvrir une salle complètement différente de celle du Dojo. C’est ici que passait tout les disciples pour devenir Samouraï. C’était à mon tour. Mais je n’avais pas été convoqué par le conseil. Alors que j’étais sous le charme du temple, j’entendis des bruits de pas en ma direction… Qui était cette personne s’approchant de moi ?


[Besoin d’un PNJ pour la suite ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Admin


Points d'activité : 106
Messages : 89

MessageSujet: Re: Je marche sur vos pas ...   Mar 6 Nov - 8:35



Sanashi, Erudit du clan Taira


[H.RP: J'aime bien ton choix de style, assez linéaire en lui même, c'est, notamment pour le premier paragraphe, presque une brochure pub. En sommes tu traduis le monde qui t'entours, tes actes, tes pensées de manière très franche. Mais attention, ça fait parfois très "gamin", innocent. Évite de dire trop de banalité, de t'attarder en longueur dans ce style trop "vide". Essaye de donner plus de dynamisme et de forme pour que ton texte ne deviennent pas monotone.]

Claudiquant, la troisième patte embrayant avant les autres, bois et chaires s’emmêlant dans une démarche incertaine. Sanashi, vieillard et érudit du clan Taira veillait sur le temple, en cette matinée clémente. Le soleil étendait sa lisière sur la dorsale des montagnes. Le silence imprégnait le village d’Iwa. Le bois parlait, sa voix résonnant dans l’architecture chaloupé du bâtiment, s’entichant d’autre voix entre les arches, les colonnes et les voûtes. Sanashi se laissait déambuler sur le planché, écoutant tous ces craquements d’interstices et d’infrastructures. Les pas qui s’étaient avancé sur le seuil du temple ne lui avait pas échappé, de sa petite taille et sa fébrile structure, il avançait à son rythme vers le poids d’une démarche s’abattant sur les planches.
Il y avait un garçon, les yeux émerveillés face à l’antichambre, il semblait assez jeune, croulant sous le poids du métal de son armure. L’emblème du clan Taira n’échappa aux yeux encore aiguisé du vieillard, pourtant le visage du garçon ne lui disait absolument rien. Ce mystère l’intriguait mais restait de marbre devant son regard. Le jeune homme n’avait pas remarqué sa présence. Sa canne, suivie de ses jambes s’abattirent plus bruyamment sur le sol, attirant l’attention de l’inconnu. D’un pâle sourire le visage burné de Sanashi s’éclaira, et sa voix grave et enroué - typique de ces vieille personnes ayant vu tant de printemps que leurs cordes vocales s’obstruèrent peu à peu des fleures de l’âge- mais d’une sage chaleur s’adressa à son visiteur inconnu :


-Puis-je vous aider à quelque chose jeune homme ? Je ne vous ais jamais vu auparavant, d’où venez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taira Kiyomori
Samouraï - Disciple
avatar

Points d'activité : 16
Messages : 8


Feuille de personnage
État Physique: En pleine forme
Réserve de Chakra: 20/20
Ryos: 0
MessageSujet: Re: Je marche sur vos pas ...   Mer 7 Nov - 5:18

Alors que je contemplais avec admiration les mosaïques de l’antichambre du temple, j’entendis un bruit sourd qui provenait de derrière moi. Mais ce n’était pas un bruit de pas ordinaire. Comme un bruit de canne qui sert d’appui pour une personne en besoin. Par curiosité, je me suis retourné pour voir qui était cette personne. Je ne fût pas vraiment étonné de voir une personne âgée. C’est assez rare de voir une jeune personne avec une canne, à moins que la guerre ne lui été fatale. Je n’avais jamais vu cette personne auparavant dans Iwa. En même temps, cela ne fait que quelques jours que je suis ici. Celui-ci s’approcha de moi avec une certaine difficulté qui semblait ne pas lui dérangé, peut être avec l’habitude de marcher avec une canne. A bonne distance pour communiquer, il arrêta sa marche et donna un petit coup de canne sur le planché. Par respect, je fis un quart de tour pour me mettre en face de la personne. A chaque foi que je bougeais, mon armure en métal rouillé faisait un bruit insupportable. Le vieux me fit un petit sourire et me demanda d’une voix enroué mais sage, qui j’étais, d’où je venais, et surtout qu’est ce que je faisais là. Quand il avait finit sa phrase, j’ai pris ce qui restait de mon katana et je lui ai tendu avec mes bras ma lame brisée en deux.

« Je me nomme Kiyomori Taïra, je suis originaire du nord du pays. J’ai un lien de parenté avec le fameux clan Taïra de ce village. J’ai traversé tout ce Pays pour venir dans ce village caché. Dans quel but ? Devenir un Samouraï, comme l’on été mes ancêtres. J’ai du passer une épreuve de combat avant d’entrer dans le village par un certain Kaame. J’ai réussi l’épreuve, mais ma lame c’est brisé ensuite. Je suis donc venu ici dans le Dojo, pour rencontrer un Maître Samouraï, voulant bien m’enseigner l’art du combat, le Kenjutsu. Malheureusement, sans lame je ne suis rien. Je cherche de l’aide. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Admin


Points d'activité : 106
Messages : 89

MessageSujet: Re: Je marche sur vos pas ...   Jeu 8 Nov - 6:07

L’œil étincelant, Sanashi, qui c’était approchai du dit Taira, observa la lame du garçon. Rompu à la base d’une coupure nette, c’était un bon sabre mais qui avait mal vieilli par mauvais entretien… Tout comme l’armure rouillé, ce sabre avait souffert du temps. Sanashi reporta son attention sur le visage légèrement gêné de son vis-à-vis. Il lui sourit de nouveau avec bienveillance.

-Vous savez, le sabre ne fait pas le samouraï. Vous êtes votre meilleure arme. Pour votre sabre je peux vous accompagné à la forge pour vous le faire réparer, vous le récupérerez plus tard. En ce qui concerne l’entrainement, votre corps et un sabre en bois suffirons pour débuter.

Si Kaame de l’école Sakurabana avait lui-même donner son aval au garçon c’est que le potentiel Taira en lui était réel et qui lui fallait en prendre compte. Malheureusement la plupart des maîtres du clan était indisponible…

- Suivez-moi, nous allons nous rendre à la forge au centre ville. Et si vous le voulez je pourrais être votre maître d’instruction.

Enjoignant la parole aux actes, Sanashi se dirigea vers la sorti du temple. Le soleil était définitivement sortit de sa tanière, resplendissant de ses feux matinaux sur les terres de roches et d’argile d’Iwa. Le village était encore calme, le quartier des temples était calme celui des institutions martiales s’agitait déjà de ses devoirs et exercices militaires. Ils traversèrent la rue, quelque unité en uniforme saluèrent respectueusement Sanashi qui les leurs rendait d’un bref mouvement de tête.
Quand ils arrivèrent dans le centre du village, les marchands s’activaient à établir leurs produits sur les étalages, les cheminée des boulangeries et des forgerons crachaient les gerbes de leurs labeur. Sanashi devançait légèrement le jeune garçon, qui, sans doute par un respect tacite, gardait une certaine distance. Le vieil homme bifurqua dans une ruelle étroite, un boyau serré, gorgé de caillot. Dans l’ombre de maisons sur étage, une forge toute discrète brillait du feu de ses fours, un gaillard robuste s’acharner sur un tison de fer blanc, lui soumettant sa nouvelle forme.


-Bonjours Detera-sama, mon jeune ami aurait besoin de tes services, pour… reconstitué sa lame brisé au combat, et peut être aussi rajeunir aussi son armure. Puis-je vous confiez se travail à mon compte ?
-Il y avait longtemps maître Sanashi ! Et bien… ce jeune garçon porte le blason Taira, je pense bien pouvoir vous rendre se service.
-Vous entendez ça jeune homme ? Veuillez bien lui remettre votre équipement, et rejoignez moi à la petite table dans le fond, que l’on discute un peu de vos désir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Je marche sur vos pas ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je marche sur vos pas ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taisen Dynasties :: Autres lieux :: Pays de la Terre :: Iwa :: Dojo :: Temple-