AccueilPortail*FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
 
Bienvenue sur Taisen Dynasties !
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les Missions
Sam 10 Aoû - 14:22 par Admin 1

» La Voie du Vagabond
Sam 10 Aoû - 7:26 par Admin 1

» La Voie du Samouraï
Sam 10 Aoû - 7:12 par Admin 1

» La Voie du Ninja
Ven 9 Aoû - 11:59 par Admin 1

» IL EST CLASSE CE FORUM
Sam 3 Aoû - 23:04 par shikamarunura

» [Demeure de la Bunke] Intermezzo
Sam 6 Juil - 2:38 par Naoji Hyuuga

» Revelation
Jeu 27 Juin - 22:19 par PNJ

» [Mission] La tanière des loups (part.2)
Lun 24 Juin - 4:25 par Maître du Jeu

» "Amaterasu" (Été 2013)
Ven 21 Juin - 3:28 par PNJ

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 16 le Jeu 30 Avr - 23:00
naruto sasuke top 100
manga topsite
- Partenaires -




Partagez | 
 

 [Mission] La tanière des loups (part.2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reikenichi
Ninja - Jonin
avatar
Traqueur de l'Uran
Points d'activité : 42
Messages : 31


Feuille de personnage
État Physique: En pleine forme
Réserve de Chakra: 20/20
Ryos: 5300
MessageSujet: [Mission] La tanière des loups (part.2)   Mar 30 Avr - 21:58

 « Babylone la grande, mère des prostituées et des abominations de la terre. »
Bible, Livre de l'Apocalypse, Chapitre 17


Le garçon me suit, attentif à son environnement. Il m'a indiqué l'endroit où il avait perdu la trace des hommes qu'il avait suivie. Un cul-de-sac forcement. Ça fait son petit effet quand on ne connaît pas le truc. Une simple bouche d’égout tapie dans l'ombre parmi des débris de caisse et quelques déchets traînant là. Je la fais coulisser. Une échelle rouillée descend en piqué dans les profondeurs. Je m'y aventure, décontracté. L'odeur putride de l'eau croupie et l'humidité ambiante me ramène à mon enfance.
D'ici le marché noir ne doit pas être loin. Si information il faut trouver c'est là bas qu'il faut se rendre. Les loups se cachent dans un domaine qui ne leur appartient pas vraiment, profitant du statut hors la loi de ces souterrains. Il y a toute la vermine du monde ici, les vices et l'atroce n'ont jamais été plus accessibles qu'ici.

On avance près des rigoles d'eau verdâtre. La pierre bleuissante et pleine de mousse, elle luit étrangement, résonne comme mille échos. Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas rendu dans les bas-fonds. C'est presque jouissif de retrouver ses habitudes.
Finalement, on déboule sur une place. De gros fossés l'encadrent strictement. Deux larges tuyaux déversent en cascade leurs eaux sales de l'étage supérieur. Adossé aux murs, des bâtisses en bois, vulgairement construites ; et sur la place de nombreux étalages et autre aménagement de bidons-ville. Ça grouille ici. Les rebuts de la société, les ignobles ; cette cour des Miracles brille de son excentricité glauque. Il y a des stands d'armement, d'alcool et de drogue. Les quelques bâtisses servent la prostitution, le sadomasochisme et la vente d'organe humain. Des laboratoires à la chimie douteuse sont embrumés de fumée étrangement colorée. Des tentures rendent le domaine assez labyrinthique.
La faune ici est dévorée par la gale et la famine. Vêtement usé, débraillé, burlesque tant ils sont épars. On dirait un orchestre de clown qui se prend pour des nobles. Le contraste est saisissant, et l'odeur...

Ils s'intriguent de notre présence. Moi, à moitié à poil et Nabûu portant son armure, on fait méchant petit canard. Ils posent leurs grands yeux de mouche à merde, excroissance taupinière renfoncée dans leurs orbites, leurs cernes n'engluant plus fortement leurs rétines, des coulures se son gelé à leurs interstices oculaires. Vert sale. Je n'y porte pas d'attention. Je cherche quelqu'un à qui me renseigner. Dans ce ramassis d'ordures, il y a des poubelles pleines d'information, mais ces poubelles ont le couvercle plus ou moins bien fermé : les vendeurs d'armes taisent complètement leurs clients, les vendeurs d'organes sont aussi discrets, dans tout ça la prostitution est sans doute la plus apte à parler. La Grande Prostituée, Babylone, mélange des langues. La femme est bavarde, d'autant plus monnayant quelque peu leurs plaisirs.
On se dirige vers les maisons closes. Je me tourne vers Nabûu.

« J'espère que t'es prés à débourser un peu d'argent pour de la bonne information. S'tu veux je m'occuperais de marchander... »

J'ai les babines retroussées, les yeux brillants. J'adore tellement cet endroit. Ça put le fauve, la chaire primitive, l'urine et la merde, ça sent l'humain dans toute sa décrépitude, et je n'ai qu'une envie, poser mon empreinte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabuû
Samouraï - Ashigaru
avatar

Points d'activité : 258
Accomplissements :
  • - Déjà-Vu
Messages : 75


Feuille de personnage
État Physique: En pleine forme
Réserve de Chakra: 20/20
Ryos: 2100
MessageSujet: Re: [Mission] La tanière des loups (part.2)   Mer 1 Mai - 4:03

Les bas-fond du village se découvraient aux yeux du jeune samouraï , il n'aurait jamais imaginé que les souterrains abritait un tel réseau , les personnes ici ne ressemblait aucunement a ceux du monde extérieure , maladie , puanteur , handicap , parias de la société ...
Sans grande surprise Reikenichi semblait très à l'aise au milieu de tout ce désordre , voir trop au gout de l'Ashigaru .


Cet homme est vraiment mystérieux ...

Faisant attention de ne pas se faire distancer par son guide , Nabuû ne pouvait s’empêcher de contempler ce mini-empire du vice , les hommes et les femmes ici étaient libre de tous ... Pourtant cela ne le mettait pas mal à l'aise , au contraire , il connaissait l'ambiance , il avait vécu toute sa jeunesse dans un camp de pirates , cet endroit lui rappelait les grottes lugubre des archipels de l'Est où les Wakös s’adonnaient à leur rituels préférer , boire , manger , consommer de la drogue et autre plaisir charnel...

Rekeinichi , mena le duo vers un coin du bazar où se présentait être le palais de la luxure environnante , ne sachant pas ses intentions ce dernier se retourna et s'adressa au samouraï ...


"J'espère que t'es prés à débourser un peu d'argent pour de la bonne information. S'tu veux je m'occuperais de marchander"

Naïf et sans trop quoi répondre , Nabuû examina sa bourse .

"...Et de combien aurez vous besoin pour ces "informations" ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reikenichi
Ninja - Jonin
avatar
Traqueur de l'Uran
Points d'activité : 42
Messages : 31


Feuille de personnage
État Physique: En pleine forme
Réserve de Chakra: 20/20
Ryos: 5300
MessageSujet: Re: [Mission] La tanière des loups (part.2)   Mer 1 Mai - 8:02

« Combien ?... Deux cents ryos devraient suffire. Je n'pense pas que le bas de l'échelle de ce gang se tape des putes de luxe. »

Je rentré dans le bâtiment. C'était assez sombre, des tentures rouges nimbé les deux ailes du couloir. Une vieille autruche croulant sur son siège à l’accueil. Une geisha qui n'a plus les formes pour son métier, mais qui tente vainement d'en garder l’esthétique. Mal fardé, mais fardé quand même. Je m'rapproche de son comptoir. Elle nous zyeute depuis qu'on est rentré. Deux mecs qui rentrent en même temps avec des looks comme ça, ce n’est pas ordinaire et ça sent le plan foireux pour ses employés.

« Vous v'nez pour quoi les loulous. »
« Salut baba... j'aimerais m'entretenir avec une de tes pouffiasses... mais j'aimerais une formule spéciale, genre qu'elle est des choses à me dire tu saisis. J'en voudrais une pas moche, mais pas non plus trop luxueuse... le genre que peuvent se payer le menu fretin de la racaille d'en bas tu vois ? »


Il y a deux sortes d'hommes, ceux qui ne viennent que pour répondre à un besoin purement physique, et ceux qui ont besoin de lâcher prise. C'est pas uniquement sexuel, il s'agit parfois d'une pure détente : massage, gâterie, détente psychologique, envie de lâcher des mots. Finalement ce monde là c'est un peu comme les cabinets de psy, mais avec d'autres avantages que celui d'aller mieux dans sa tête. Souvent le corps délié de ses frustrations fait se sentir plus léger l'esprit.

« Ah... Et j'aimerais que mon copain là puisse écouter bien sûr. Mais pas besoin de s'occuper de lui, c'est juste un témoin, il est... en stage d'observation je dirais. Faut qu'il saisisse le métier. »

Elle jette un œil à son registre, regarde qui peut répondre aux attentes que je lui est finement suggéré. Autre chose à savoir des filles ici, elles ne sont pas aussi idiotes que le boulot qu'elles font peut faire paraître. La plupart ont une très bonne mémoire, une bonne compréhension de ce que cherchent les hommes -ou les femmes- et n'hésite pas à faire tirer des ronds qu'en elles ont les bonnes cartes en mains. La vieille avait bien compris que nous n'étions pas des clients normaux, mais plus des gens en quête d'information sur la situation des profondeurs. Elles ont toujours été un lot d'information intéressante, et on ne se méfie finalement pas suffisamment de ces femmes et de ce qui peut sortir de ces séances.

« Je pense pouvoir avoir ce que vous voulez, mais pour le coup, ça fera deux cent vingt ryos payés cash. Pour le reste, ce sera votre indice de satisfaction sur place... »
« Bien entendu ! Nabûu-chan si tu veux bien te donner la peine de payer... »


Forcément il fallait faire preuve de... persuasion. Et l'argent fait fit de ce qu'on appelle le secret professionnel assez facilement, surtout dans les bas fonds. La déontologie n'est pas règle courante ici. C'est chacun pour sa peau, les secrets ont les gardes ou on les vents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabuû
Samouraï - Ashigaru
avatar

Points d'activité : 258
Accomplissements :
  • - Déjà-Vu
Messages : 75


Feuille de personnage
État Physique: En pleine forme
Réserve de Chakra: 20/20
Ryos: 2100
MessageSujet: Re: [Mission] La tanière des loups (part.2)   Ven 3 Mai - 0:49

Nabuû compta les pièces lourdement entassés dans sa bourse , il posa sur le comptoir une poignée selon lui équivalente à 200 ryos , la geisha y jeta automatique son oeil lubrique et d'un raclement de gorge fit comprendre que le compte n'y était pas ... Nabuû se fichait de l'argent , il n'hésita pas à répondre à la demande , il compléta la somme , pour lui cet argent servait au stric minimum assuré un bon repas chaque jour et si besoin est trouvé un logement pour la nuit ... Au mieux il économisait pour ses générations futur , ne sachant ce que l'avenir lui réservera .
Mais pour d'autre l'argent était la source même de leur avidité , et dans ce monde souterrain on ne mettait pas longtemps à comprendre que leur seul motivation était celui du profit ...


"Si possible j'aimerais que cela ne s'éternise pas Reikenichi-san"


Nabuû ne connaissait pas grand chose au monde de la luxure , cela ne l’intéressait pas , son nindô l'écartait de ce chemin , il préférais s’adonner à l'entrainement et au travail , qui plus est ses pensés étaient tournés vers un autre but ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reikenichi
Ninja - Jonin
avatar
Traqueur de l'Uran
Points d'activité : 42
Messages : 31


Feuille de personnage
État Physique: En pleine forme
Réserve de Chakra: 20/20
Ryos: 5300
MessageSujet: Re: [Mission] La tanière des loups (part.2)   Mer 8 Mai - 23:57

« Je suis plein de vice et d’horreurs, mais j'en ni un : celui de profiter de son prochain, de vouloir le soumettre et le détruire. Celui-là ce n'est pas un vice, c'est le terreau même de notre condition. »
Reikenichi


La vieille folle quitta son comptoir. Nous guidant dans quelque couloir repoussant jusqu'à une pièce cloisonnée d'une tenture épaisse et sombre. Elle en écarte les pans. La fille est plutôt mignonne bien que déjà usée de sa vie et de ses expériences. Les cheveux long à lui en toucher les fesses, le regard noir, le teint pâle. Elle doit avoir presque la trentaine. Elle porte sur elle un kimono léger et desserré laissant voir une poitrine correcte et la toison entretenue de son sexe. Elle à l'air surprise de voir la gérante.

« Tu vas t'occuper de ce gars là. »

La vieille me désigne du menton. La pute me regarde, sans doute intriguée par mon allure assez particulière et propre...

« L'autre ne fait que regarder ET ÉCOUTER. N'hésite pas à répondre à ces questions... »

Se penchant à son oreille, la gérante lui glisse quelque mot supplémentaire.

« Joue de tes charmes, il est venu pour que tu parles, fais lui cracher un peu de pognon, mais ne lui ment pas... Il n’a pas l'air d'un rigolo malgré sa gueule de bourge bien apprêté. »

La femme se casse, nous jetant un dernier coup d’œil. Nabûu semble vouloir rester sur le pas de la porte. Moi je me couche sur le ventre sur la paillasse déposée à cet effet. Je lâche un coup d’œil lubrique à la fille.

« Viens me faire un massage... Je suis... tout tendu du dos. »

Elle s'exécute. Pose son postérieur sur le mien et commence à me malaxer doucement les omoplates.

« Fais pas ta timide, un massage c'est pas de la caresse, force un peu ! »

Je l'entends sourire. Il faut les rassurer d'une manière ou d'une autre ces bêtes-là, elles ont l'habitude d'avoir tellement de malade qu'elles sont constamment sur leurs gardes, même si leur boulot c'est d'être docile en conséquence de la paye. Je sens le bout de ses seins effleurer mon épiderme quand elle appuie avec insistance de ses paumes.

« T'as déjà entendu parler des Lobos ma belle? »

J'ai sorti un billet de ma poche, je lui caresse la cuisse avec, à l'aveugle, elle s'en empare d'une main continuant à me masser. Savoir se rendre faible, avilir son âme sur les berges matérialistes et intéressées du monde.

« Oui... j'en ai eu parmi mes clients... ils répondent tous à un boss très discret, je ne l'ai jamais croisé dans l'underground. J'ai déjà dû satisfaire l'un d'entre eux. 'Le Beta' qu'ils disent, j'ai eu un arrêt de travail de plusieurs jour. Les lobos du bas de l'échelle ne cachent pas leurs identités, ils sont fiers, dociles, robustes et agiles... La plupart sont de véritables bêtes sauvages dans leurs manières. »
« Descend tes mains ma belle. »


Elle s’exécute. Ni plus ni moins, les Lobos répondent à une hiérarchisation animale. Sans doute un couple Alpha, un couple Beta, la progéniture et le reste de la meute.

« Je suppose que tu n'as pas d'indice quant à leurs situations ? »
« Non, ils rodent souvent dans les souterrains, et c'est assez récurant que certain viennent se satisfaire chez nous où dans une autre maison close. On ne peut pas leur refuser grand-chose même s'ils payent un peu... Ils sont féroces. »


Je sais que ce gang vient recruter dans les bidons-villes les gamins les plus robustes et intéressants, à l'instar de l'Uran. La pauvreté à du bon, elle force à ce battre, à apprendre ce qu'est la survie, a se débrouiller par son corps et son esprit.
La femme s'applique à masser mes côtes, je frissonne au passage de ses doigts habiles. Vif, je retourne la situation. Elle est à moi, sous mon poids maintenant. Son vêtement dénude une épaule galbe, l’érotisme du tissu comme une robe du rivage, la beauté d'un cadavre, blafard, bercé par la mer. Mes yeux s’agrippent aux siens, ils se sont assombris, comprenant que la situation avait viré de bord. Une main passe dans ses cheveux, l'autre sinue sa taille. Ces bras couchés aux côtés de sa tête, cambrée, sans défense, je les joins, les empoigne, les impose. Elle se trémousse quand elle sent que je lui caresse le pubis, elle mouille. Je souris.
Je me lève, mes doigts humides portés à la bouche, l'air lubrique. Je lui jette quelque billet de plus. Ils s'échouent à côté de ses reins.

« Merci très cher, mais mon ami ne semble vouloir profiter de ta compagnie plus que nécessaire. »

Je rejoins le samouraï. On sort.

« Alors gars, qu'est-ce tu veux faire maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Points d'activité : 41
Messages : 29

MessageSujet: Re: [Mission] La tanière des loups (part.2)   Lun 24 Juin - 4:25

Alors que vous sortez du bordel, trois voix tonitruantes vous parviennent aux oreilles. Dans le couloir nord, la bande de malfrats marche d'un pas décidé, en rigolant et effrayant les personnes qui passaient par là, fuyant ou se cachant à leur vision.



Ils se ressemblent tous, vous vous doutez que ce sont des triplés, et le bandeau qu'ils portent montre que ce sont des déserteurs d'Iwa. Vous décelez le tatouage de loup dans la nuque du premier, sur la main du second et vous ne voyez pas celui du troisième. Ils portent chacun une arme, une épée impressionnante. Vous n'avez jamais entendu parler d'un semblable trio. Ils ne vous ont pas encore vus.


Que faîtes-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Mission] La tanière des loups (part.2)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission] La tanière des loups (part.2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission pour tous - Fatiguant Travail [part 1]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» [ROSA] Une mission secrète dans la démo
» Tanière du Guérisseur – Reaven
» Equipement d'un 304, part 2 [Matt & Jordan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taisen Dynasties :: Pays de l'Eau :: Kiri :: Portes du Village-